Rêves vs réalité

Une Reine qui souhaite garder chaste sont chevalier lui interdit l’accès à toutes les parties de son corps.

Si la frustration qui en découle rend rapidement son temple divin objet de vénération, le chevalier a aussi d’autres rêves comme celui-ci dessous.

Alors qu’il n’aura souvent que ça.

Cette "absence" sera d’autant plus pénible, si cocu il sait que d’autres profitent de la douceur de sa bouche.


Dévirilisation VS Féminisation

La Femme est Reine donc le Féminin Divin, l’homme est chevalier (ou soumis)

S’il est dangereux, voire improductif de l’attaquer sur son ego d’être humain, il est raisonnable de penser que le soumis doit être dévalorisé dans ce qui fait sa virilité ou plus exactement que sa virilité soit dévalorisée.

Dévirilisation :

Puisque l’attribut dont le mâle est le plus fier est son pénis, c’est la première chose à laquelle devrait s’attaquer une Femme en :

  • Lui refusant toute forme de pénétration
  • Contrôlant ses orgasmes et lui faisant porter une cage de chasteté
  • Prenant des amants

Lui refuser toute forme de pénétration :

C’est lui dénier le fait d’accomplir ce que pour quoi un homme est génétiquement programmé : Trouver un ventre Féminin pour se reproduire. Même si faire l’amour n’a pas que ce but c’est aussi un signe de reconnaissance d’une Femme vis à vis d’un homme. En acceptant la pénétration elle reconnaît implicitement (voire inconsciemment) qu’Elle voit en l’homme qui La pénètre un géniteur possible. En se refusant Elle lui signifie qu’Elle ne voir pas en lui les attributs de la virilité qu’Elle recherche

Contrôler ses orgasmes :

C’est lui dénier le fait d’être sexuellement autonome.

Prendre des amants :

C’est lui signifier que même si Elle l’aime Elle a besoin parfois d’une relation sexuelle avec un VRAI mâle et que l’impotence de son soumis l’oblige à se retourner parfois vers d’autres hommes capables de lui donner ce plaisir attendu.

Le conduire à penser Féminin

Le rendre fétichiste :

La frustration de n’avoir pas accès au corps de sa Maîtresse le rendra beaucoup plus fétichiste et le fait qu’il s’occupe de ses vêtements par exemple l’amènera à se rendre compte qu’ils sont bien plus importants que les siens, plus beaux, plus doux, plus soyeux. Il prendra plaisir à se sentir dans cette univers le plus souvent nouveau pour lui.

L’intéresser à la mode :

Restreindre son accès aux magazines masculins et lui faire lire des magazines Féminins lui permettra de mieux comprendre les Femmes, leur psychologie, leurs goûts. En s’intéressant à la mode il apprendra à faire la différence entre un string et un tanga, un boxer et un shorty, un pantacourt et un corsaire, une jupe droite et une jupe trapèze, un escarpin et une mule ce qui facilitera grandement à terme les discussions avec sa Maîtresse notamment pour tout ce qui concerne la gestion de Ses propres habits et accessoires.

Lui faire pratiquer des activités Féminines :

Lui apprendre la manucure, à coiffer, le rendre responsable de la gestion du stock des produits de maquillage ou d’hygiène de sa Maîtresse, lui apprendre à marcher avec des talons hauts, à s’asseoir ou se pencher comme le fait une Femme

Le rendre plus Féminin

Il ne s’agit pas là de Féminisation mais par exemple de lui construire une garde robe unisexe (Personne ne remarquera que les boutons sont inversés mais lui le saura), de lui faire porter des couleurs pastelles, des sous-vêtements Féminins sous ses habits.

Le conduire à régresser

Encourager sa nudité :

Le fait de le maintenir nu au domicile "conjugal" – si la température le permet – l’empêchera d’avoir l’intimité à laquelle chacun aspire naturellement. Il se sentira plus "esclave", voire animal devant une Femme parée de ses vêtements, qu’ils soient sexy ou ordinaires. Sa cage de chasteté apparente renforcera son humiliation. Cette nudité devrait être conservée en présence de tiers initiés à la Domination Féminine ou voulant mieux la connaître.

L’animaliser :

Dans le prolongement de la nudité. Lui faire porter juste un collier, le promener en laisse. Le faire parfois manger ou boire dans une gamelle ou lui faire faire ses petits besoins dans le jardin (si c’est possible) ou sur une litière.

Lui faire porter une couche :

Le fait d’être propre et d’utiliser des toilettes étant un des premiers actes de socialisation dans la construction d’un individu, le fait de devoir porter une couche et de la souiller bouleversera dans son esprit la perception qu’il a de sa virilité en le faisant régresser à l’état de petit garçon. Il ne s’agit pas là de l’infantiliser (Même si une Maîtresse peut le faire par ailleurs) mais de lui faire comprendre que si Elle le désire Sa Partenaire peut aussi décider de contrôler une fonction aussi basique et intime que l’accès aux toilettes.

En faire un objet sexuel

L’utiliser comme gant de toilette ou toilettes :

Puisque la Domination Féminine prône – à juste titre – la Supériorité de la Femme et de la Féminité, il me semble inconcevable qu’elle ne passe pas également par l’adoration de la Vulve, non seulement parce qu’elle est conçue pour donner la vie, mais aussi parce qu’Elle est à l’image de ce qui fait la complexité d’une Femme (voir la suite dans cet article)

En faire un objet bi-sexuel

Lui imposer des relations sexuelles avec un autre homme, surtout s’il est hétéro par nature, comme par exemple des fellations pratiquées sur Ses amants ou d’autres soumis. Lui expliquer soit que sa Reine n’aime pas le faire et qu’il doit se substituer à Elle pour lui éviter cette tâche, soit inversement qu’Elle aime et qu’Elle veut lui apprendre à aimer ce qu’Elle aime.


Papier toilette

Beaucoup de Reines apprécient d’utiliser la langue de leur chevalier pour les essuyer après qu’elles aient uriné.

Il peut y avoir plusieurs raisons à cela :

  • C’est plus doux
  • C’est plus économique.
  • C’est la preuve que leur chevalier les aime dans toutes les composantes de leur féminité et pas seulement son côté glamour.
  • C’est un moyen récurrent (sans jeu de mots) de lui rappeler (plusieurs fois par jour) que ce sont elles qui détiennent le pouvoir dans leur couple et que s’abaisser ainsi c’est les faire grandir.

Cela peut se faire à la maison

 

Ou en extérieur quand il n’y a de toute façon – le plus souvent – pas d’alternative.

Bien sûr qui peut le plus peut le moins et la langue du chevalier peut aussi servir de gant de toilette.




Femme de pouvoir

Toutes les femmes qui détiennent le pouvoir m’ont toujours impressionné et lorsqu’elles ont le charme de Madame Dati (et un pantalon en cuir) elles me fascinent.

Si la fréquentation de l’Elysée est forcement limitée à un petit nombre, toute femme ayant un peu de charisme et de volonté (voir l’article précédent) peut – surtout si elle à un partenaire à tendance soumise – prendre le pouvoir dans son couple et devenir la Reine d’un chevalier qui l’aime.





When you go black…

When you go black… you never come back.

Il semblerait que cette citation soit au moins partiellement vraie. J’ai en tout cas rencontré 2 femmes qui me l’ont affirmé et m’ont confirmé que c’était parce qu’ils étaient en général mieux membrés que les blancs et souvent dominateurs.

Que les choses soient bien claires : Je ne suis absolument pas raciste et je comprends tout à fait ce point de vue même si ce type de relation peut poser deux problèmes.

  • Une Reine dominante peut avoir envie de se sentir soumise de temps en temps mais pas tout le temps.
  • Si les choses ont bien évoluées – heureusement – il est encore difficile dans certains milieux d’imposer un partenaire black.

Avoir un chevalier blanc qui accepte d’être chaste et cocu et fréquenter des amants blacks peut être une alternative aux problèmes posés précédemment.

Ci-dessus une galerie représentant des femmes mariées (vu leur alliance) et dont je doute que toutes le soient avec le partenaire avec lequel elle s’affiche.