Archives du mot-clé Cunilingus

Aider une langue

" Répète après moi : J’ai un zizi plus petit que le petit doigt de ma Reine et il est donc normal qu’Elle me fasse cocu et qu’Elle l’enferme dans une cage de chasteté pour aider ma langue à se désinhiber et lui donner des plaisirs que ne lui donnent pas ses amants "

Objectif et honnête

" Sois objectif mon chéri. Tu aurais une bite ne serait-ce que de taille moyenne tu pourrais espérer être aussi mon amant et jamais elle ne pourrait rentrer dans cette petite chose. Soit honnête aussi, un homme qui ne peut pas faire l’amour se branle plus souvent qu’un homme qui peut le faire, au risque de devenir un branleur compulsif et de voir sa libido s’effondrer. Or si ton petit ver m’est totalement inutile, ta langue m’est devenue précieuse et elle est plus servile et plus performante quand tu es excité.Donc tu vas porter cette cage et c’est moi qui déciderai quand tu pourras te branler. "

Trop long

" Puisque tu estimes qu’une semaine entre deux branlettes c’est trop long j’ai décidé que tu devras attendre 4 semaines cette fois ci. Non seulement ça va t’aider à relativiser cette longueur mais aussi à ne pas contester ma capacité à gérer au mieux ta libido. Maintenant tu peux me demander l’autorisation de me lécher jusqu’à l’orgasme pour me remercier de t’aider à mieux comprendre ce qui est bon pour toi. "

Moment de servitude

Une cigarette entre les lèvres – et pas sa queue – dans l’attente d’une langue glissant dans son vagin – et toujours pas sa queue – quand un chevalier chaste honore sa Reine, c’est un vrai bonheur pour Elle et un vrai moment de servitude pour lui

Rubicon

" Réfléchi bien. Tu as encore le choix. Si tu veux que je te fasse l’honneur de te laisser goûter mon intimité et que ta langue en devienne son esclave, tu dois d’abord me demander d’enfermer ton sexe dans cette jolie cage de chasteté que tu viens de me confier. Après tu n’auras plus voix au chapitre. Non seulement tu seras dépendant de mes besoins en matière d’hygiène, de plaisirs ou d’orgasmes mais les tiens seront totalement soumis à ma discrétion, mes humeurs et la satisfaction que j’attendrai que tu me procures. "