Pratiquement rien

" Je vais peut-être te paraître cruelle mais autant j’apprécie de recevoir le sperme d’un amant dans mon ventre ou dans ma bouche autant l’idée du contact du tien avec ma main m’est insupportable. D’un autre côté, si le port de gants limite son intimité et sa sensualité, il ne t’empêche pas de jouir quand je te fais une branlette, donc ça ne change pratiquement rien pour toi. "

Une réflexion au sujet de « Pratiquement rien »

  1. Faites comme moi. Ne lui toucher pas.
    Faites lui se branler tout seul.
    C’est plus rapide et moins pénible.
    Reine Pascale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>