Affaire du siècle

" Vu tout ce qui se passe partout dans le monde reconnais que ce n’est pas l’affaire du siècle. Tu ne vas pas pouvoir te branler pendant un mois mais ça intéresse qui à part toi ? Si tu veux je pourrais en parler autour de moi mais je ne suis pas sure qu’il y aurait plus de personnes pour te plaindre qu’il n’y en aurait pour se moquer. "


Nombre de jours

" J’ai compté le nombre de jours qu’il te reste avant de possiblement jouir et maintenant, entre ta langue, mes godes et mes amants, j’essaye de calculer combien d’orgasmes je peux raisonnablement espérer obtenir d’ici là. Honnêtement, même si elle n’a rien de plus normale, je préfère être à ma place qu’à la tienne. "



Espérance déçue

" Mon pauvre amour. Je sais que quand je retire ainsi ma chaîne de cou c’est pour toi l’espérance que je vais déverrouiller le cadenas de ta cage de chasteté, pour que tu puisses te branler, mais nous sommes en octobre et elle va être déçue parce que je ne veux pas déroger à la règle qui veut que ce soit un mois d’abstinence masculine. J’espère que tu ne m’en voudras pas de cette taquinerie qui te rappelle que c’est moi qui décide et que ta langue saura encore me prouver que seuls comptent réellement les orgasmes qu’elle me procure. "





Avantage sur eux

" A la différence de l’immense majorité des hommes qui entament une relation avec une Femme sans même l’imaginer ou l’envisager, toi tu sais déjà que tu seras cocu, ce qui te donne un gros avantage sur eux, puisqu’il n’y aura pour toi ni surprise ni raison de te lamenter, de regretter ou de m’en vouloir de l’être. "