Archives pour la catégorie Cuir

Proche de ses bottes

" C’est normal que ton abstinence te rende plus excité lorsque tu es proche de mes bottes et que, malgré le fait que je ne t’impose rien, tu ressentes une envie presque irrépressible de les embrasser. Pour peu que tu le fasses avec respect et en veillant à ne pas me déranger pendant que je travaille jamais je ne te reprocherai d’en prendre l’initiative. Mieux, qui sait si je n’y prendrais pas du plaisir au point de te demander d’aller plus loin, jusqu’au point de t’accorder l’honneur de m’offrir un orgasme que je n’aurais pas sollicité mais que tu aurais suscité, justifiant ainsi tout l’intérêt qu’il y a à ce que tu portes une cage de chasteté. "

Comme une Princesse

" On monte se détendre dans ma chambre. Seules. Pendant se temps là tu prépareras le dîner, tu mettras le couvert pour deux personnes et ta tenue de soubrette pour faire le service, J’ai promis à mon Amie de la recevoir comme une Princesse en lui faisant passer une soirée mémorable et comme Elle est très excitée à cette idée j’attends de toi que tu ne nous déçoives ni l’Une, ni l’Autre."

Hésiter à lui faire croire

" Pour le 1er avril j’ai hésité à te faire croire que tu pourrais te branler mais c’eut été méchant de ma part et comme tu l’as fait hier tu ne m’aurais sans doute pas crue. Ce qui est vrai en revanche c’est qu’un bel homme m’a invitée au restaurant ce soir alors qui sait ? "

Force d’un homme

" La plus grande force que puisse montrer un homme c’est, malgré la pression de son éducation et du patriarcat, de reconnaitre qu’il puisse être inférieur à une Femme et – mieux encore – de le lui dire droit dans les yeux. Qu’un homme me fasse confiance, en ayant le courage de me l’avouer ainsi, serait pour moi comme une déclaration d’amour et une incitation à l’aider à assumer et renforcer ce sentiment, en lui apprenant à transformer ses paroles en actes me prouvant que son ego serait bien en-deça de son besoin de me sentir Supérieure et de s’abandonner à mon autorité. Qu’en penses-tu ? Tu n’as rien à me dire ? "