Archives du mot-clé Obéissance

Remercier pour le privilège

" Si laper mon intimité le soir pour l’en débarrasser des sucs qu’elle a produits la journée fait pour moi partie des devoirs que j’attends de mon mari, ce n’en est pas moins un privilège que je lui accorde. Pour que tu ne l’oublies pas, j’ai décidé qu’à partir d’aujourd’hui, tu devras auparavant embrasser mes bottes ou chaussures pour m’en remercier par avance et m’inciter à ouvrir les jambes pour que tu puisses opérer "

Tout le monde est en place

" Maintenant que tout le monde est en place, montre à mes Amies que tu as compris qu’avec un zizi de petit garçon on ne pouvait jouir que comme un petit garçon, en se branlant, même si dans notre cas tu ne peux le faire qu’avec l’accord et sous le contrôle d’une Adulte. "

Voir son blog

" Tu veux voir son blog ma chérie ? C’est grâce à lui que nous nous sommes rencontrés. Tu comprendras pourquoi nous vivons ainsi et pourquoi ça m’a été facile d’en faire un gentil garçon chaste et obéissant qui jamais n’osera se plaindre que je l’abandonne certains soirs pour sortir entre filles ou avec un amant. "

Reconnaitre le pléonasme

" J’attends celui qui, plutôt que de se réfugier derrière un sexisme de façade pour tenter de masquer ses faiblesses, aura le cran de reconnaitre que l’expression Femme de pouvoir est un pléonasme et qu’il sache, quoi qu’il puisse en coûter à son ego, se soumettre sans réserve à mon Autorité. "

Plonger

" Quand je le leur présente ainsi, la plupart des hommes rêvent de plonger leur queue dans mon petit trou mais toi tu es différent des autres n’est ce pas ? Ta seule envie c’est d’y plonger ta langue comme si, au lieu d’être mon cul, c’était ma bouche que j’offrais à tes baisers. Vas-y, j’adore quand tu me montres ainsi combien tu m’aimes. "

Bellâtre

" Si j’avais mis moins de temps à comprendre que plutôt que de vivre avec un bellâtre machiste qui rendait mes copines jalouses mais ne s’intéressait à moi que pour m’exhiber et me faisait cocue pour satisfaire son ego, il valait mieux trouver un homme assez respectueux pour ne pas contester ni mes choix ni ma liberté et assez soumis pour accepter de rester chaste et de porter une cage du même nom, je pense que j’aurais divorcé moins souvent. Maintenant, après une telle déclaration d’amour, je pense que je mérite que tu me donnes un bel orgasme avec ta langue."