Archives du mot-clé Humilité

Obéissance

Ce n’est pas parce qu’une Reine et un chevalier vivent une relation d’amour, de complicité et de partage qu’ils doivent oublier les règles fondamentales qui régissent leur couple.

  • Une dominante cherche avant tout chez l’homme idéal – entre autres vertus – sa capacité à accepter de lui obéir en tout lieu et en tout temps (pour peu qu’Elle ne le mette pas en danger).
  • D’un autre côté, un homme de nature soumise cherche une Femme au charisme naturel qui saura s’imposer à lui.

Une fois la relation établie, les aléas mais aussi les plaisirs de la vie quotidienne, font que chacun risque d’oublier ce préalable.

Un chevalier doit donc comprendre que la tendresse et l’empathie que lui offre une Reine ne veut pas dire faiblesse et cette dernière a tout intérêt à le lui rappeler de façon récurrente – voire autoritaire si nécessaire – afin que leur relation ne devienne pas "républicaine" (c’est à dire égalitaire) et contre-productive.

Présentation

Lors d’une première rencontre avec un amant, une Reine peut souhaiter la présence de son chevalier, non seulement pour la protéger (au cas ou) mais aussi pour renforcer sa soumission en lui faisant jouer le rôle de celui qui présente et offre sa Femme, qu’il ne saurait satisfaire avec son zizi, à un amant qui se substituera à lui pour le faire.

 

Ligne de démarcation

Chasteté ne voulant pas dire abstinence, une Reine portant une chaîne de cheville, peut autoriser son soumis à se branler et jouir sur ses pieds en dessous de cette chaîne qui signifie qu’il est cocu, pou lui rappeler que tout dépôt de sperme au delà de cette ligne, que ce soit dans son intimité, sa bouche ou sur son corps est réservé à ses amants.

Pas photo

Si certaines Femmes, jeunes ou inexpérimentées, pourraient s’inquiéter de la taille du pénis de gauche, la grande majorité d’entre Elles rêveraient de pouvoir en profiter.

Aucune part contre ne fantasmera à la vue de la quéquette de droite, sauf peut-être certaines (futures) Reines qui y verront un moyen d’humilier son propriétaire et de le conduire à se soumettre à leur Féminité.

Nid douillet

Le mot cocu tient son origine de coucou, un oiseau qui ne construit pas son nid mais squatte celui des autres.

Ainsi un chevalier chaste et cocu, quand bien même il n’aurait pas le droit de déposer ses œufs dans le nid douillet de sa Reine, doit veiller à l’honorer de sa langue mais aussi à le nettoyer afin qu’il reste toujours accueillant et prêt à recevoir un invité.