Archives pour la catégorie Images

Gérer sa libido

" Je sais que c’est quand je serai avec lui que tu souffriras le plus de porter une cage de chasteté. L’imaginer glisser sa queue la où la tienne n’ira jamais alors même qu’elle est confinée dans ce petit objet qui l’empêche de bander. Mais crois-tu que sans cette cage tu saurais résister à la tentation de te branler pour te libérer de ta frustration ? En tout cas je ne veux pas prendre ce risque. Au contraire je veux que tu te nourrisses de cette dernière pour être excité à mon retour, n’ayant d’autre envie que de m’honorer et me vénérer quand bien même je t’aurai fait cocu. Parce que je suis ta Reine et que c’est le moins que je suis en droit d’attendre de toi. "

Conditions particulières

" Ta Femme m’avait dit que tu étais un gentil garçon mais je n’imaginais pas à quel point. Quoi qu’il en soit, la manière avec laquelle tu acceptes qu’Elle te présente ainsi à une Amie me prouve que tu as les qualités d’humilité nécessaires à sa satisfaction ou celle des Dames en général et je suis ravie de rencontrer dans ces conditions. "

Rempli de sperme

" Tu as déjà glissé ta langue dans un vagin rempli de sperme ? L’idée m’excite. Bien sûr ce ne pourrait pas être le tien puisque tu n’as pas le droit de me faire l’amour. L’idée m’excite encore plus. Tu serais prêt à faire ça pour moi ? Par exemple, là, maintenant ? "

Obéissance totale

" Je ne t’ai rien imposé, je ne t’ai pas menacé, je ne t’ai rien suggéré. Je t’ai juste demandé de me prouver que tu me respectais et tu t’es mis à genoux devant moi. Mieux qu’une preuve de respect c’est une preuve d’allégeance et la reconnaissance que je te suis Supérieure. J’apprécie ton intelligence et ton sens des réalités. Maintenant, si tu voulais me séduire, tu te doutes bien que je ne saurais me contenter de ça et que j’attendrais de ta part une obéissance totale et une dévotion sans faille. "

Légers et appuyés

" Embrasser le cul d’une Reine lorsqu’il est recouvert d’un vêtement est tout un art. J’attendrai de tes baisers qu’ils soient suffisamment légers pour rester respectueux mais assez appuyés pour que j’en apprécie la caresse et que je sente le plaisir non feint que tu auras à me prouver ta soumission. "