Archives pour la catégorie Dialogue

Tatouage

" Mon tatouage ? Celui de la date du jour où, après une déception amoureuse, j’ai pris la résolution de ne plus jamais laisser une homme décider ou prendre l’ascendant sur moi mais au contraire de ne lui laisser d’autre choix que d’accepter de m’obéir en tout point s’il voulait espérer que je  lui accorde mes faveurs. Après tout ne trouves-tu pas, quitte à abandonner un peu de son ego, qu’il est plus noble de faire sourire une Femme en la satisfaisant que de la faire pleurer en la décevant ? "

La cause de son sourire

"Si mon Amie sourit c’est parce que je lui ai dit que ta démarche un peu curieuse n’était pas due à un problème physique mais au fait que tu n’étais pas encore habitué à la taille du nouveau plug que je te fais porter pour que tu n’oublies que je suis ta Cheffe. Maintenant mon canard, va donc remplir nos verres qu’Elle puisse à nouveau admirer ta façon de marcher . "

Alternative au croissant

" Si je ne suis rentrée que ce matin c’est parce que j’ai eu une nuit agitée et si j’en juge l’état de ma culotte mon minou a bien besoin de ta langue. Désolée de n’avoir pas eu le temps de t’acheter un croissant mais au moins je te rapporte plein de protéines, bien meilleures pour ton régime alimentaire. "

Pas insensible

" Ce qui séduit une Femme chez un homme, ce sont les qualités qu’Elle attend de lui. Par exemple, me concernant, je ne serais pas insensible au fait que tu te mettes à genoux et que tu embrasses l’ourlet de ma jupe en signe d’humilité et de déférence à l’égard de Ma personne."

Déesse inaccessible

" Si j’aurais toujours des amants dont je sais tirer partie, je reste frustrée de savoir que je suis avant tout pour eux un objet sexuel dont ils cherchent à tirer profit. Je ne saurais donc m’attacher à un homme que s’il savait me prouver qu’il ne me considère pas comme une proie mais comme une Déesse inaccessible, objet de sa vénération et Maîtresse exclusive de notre relation. "

Nouveau trône

" J’ai acheté ce nouveau fauteuil pour me servir de trône qui, s’il ne correspond pas aux critères classiques de la royauté, est bien plus confortable et bien plus pratique pour satisfaire ce que j’attendrai de toi. Deux choses le concernant : La première qui me semble être évidente est que, sauf à ce que j’offre à une Amie de l’essayer, il m’est strictement réservé et donc qu’il t’est totalement interdit. La seconde est que si les impératifs de la vie font que je puisse t’accorder une certaine liberté au quotidien, le fait que je m’y installe sera le signe que j’attendrai de toi une soumission totale, inconditionnelle et non négociable jusqu’à ce je te libère de cette obligation. "