Archives du mot-clé Culotte

Aimer ce qu’il voit

" Tu aimes ce que tu vois ? Une fois de plus je vais l’offrir à un homme ce soir et comme toujours ce ne sera pas toi. Que ma culotte soit plus opaque ou pas quand je reviendrai, j’attends son test hiv et tu auras la surprise à mon retour, rassure-toi, j’aurai besoin de ta langue, comme toujours quand je viens de te faire cocu. "

Bien dormir

" Je sais qu’avant tu avais l’habitude de te réveiller plusieurs fois par nuit pour aller faire pipi et que maintenant tu es torturé à l’idée de le faire trop souvent à cause de mes insomnies. Du coup il y en a toujours un de nous deux qui dort mal. Puisqu’il est difficile de régler mon problème, j’ai trouvé une solution pour régler le tien. Tu vas peut-être trouver ça humiliant de porter une couche comme un bébé mais puisque tu as un zizi de bébé ça devrait être plus simple pour toi de l’accepter. Et puis passé 60 ou 70 ans de nombreux hommes portent des protections la nuit. Pourquoi attendre et se limiter en taille, surtout s’il s’agit aussi de mon bien être ? Crois-moi, avec celle là et la culotte en plastique aucun risque de fuite. En te déchargeant la nuit du contrôle de tes fonctions urinaires, je t’offre l’opportunité de pouvoir dormir comme un bébé et à moi l’occasion d’avoir un sommeil de Reine qui n’aura plus la crainte que tu me réveilles. "

Provocation particulière

Il y a des choses qu’une Femme ne partage généralement pas avec un amant ou son partenaire régulier mais qui, si les tabous sont levés, peuvent pour une Reine donner lieu à une provocation particulière (parfois assortie d’un sourire taquin) pour indiquer à son chevalier qu’Elle commence une période délicate du mois et qu’Elle attend de lui un soutien lui aussi très particulier.

Pas en forme

Quand Elle n’est pas en forme, qu’Elle a besoin d’être apaisée ou rassurée, lui faire comprendre qu’Elle a besoin de sentir son nez sur son pubis pour humer les odeurs de son intimité et ses lèvres embrasser sa culotte, dans un geste de dévotion tendre mais non équivoque, signifiant qu’il s’inclinera toujours devant la supériorité de sa Féminité et qu’il n’a d’autre souhait que de la servir même quand son statut de Reine cède parfois la place à ses soucis de Femme.