Archives pour la catégorie Réfléxions

Double hommage

" Toi qui te dit Féministe, pense à toutes ces Femmes qui, au cours des siècles, n’ont eu d’autre choix que d’accepter d’être bafouées par un mari infidèle. Sois heureux, en te faisant cocu je t’offre la double opportunité de rendre hommage non seulement à la Femme libre que je suis aujourd’hui mais également à toutes les Femmes des générations passées, en partageant avec Elles le même sentiment d’humiliation qu’Elles ont du éprouver. "

S’en occuper pour lui

" Tu ne pourras pas dire que je ne suis pas un Amour. Comme je sais combien c’est difficile pour un homme de gérer ses pulsions masturbatoires quand il a un pic de libido, au risque de se sentir coupable d’en manquer lorsqu’il doit satisfaire sa partenaire, je vais te décharger de ce problème et m’en occuper moi-même. "

Testostérone

" J’espère que cette tenue t’aidera à te convaincre qu’avec Moi ta testostérone ne te sera d’aucune utilité et, qu’à défaut de jamais pouvoir approcher l’excellence d’une Femme, j’attendrai de toi que tu te comportes comme une gentille fille soucieuse de découvrir ce qui rend mon Féminin si Supérieur. "

Muscler sa langue

" Ne rêve pas. Nous ne sommes pas encore au point où – sous certaines conditions – tu pourras te branler dans ce sexe Féminin de substitution réservé aux hommes qui n’ont pas accès à un vrai vagin. Pour l’instant il va te servir de sparring partner quotidien pour muscler ta langue afin qu’elle soit assez agile et résistante à chaque fois que je la solliciterai. "

En une semaine

" Je suis sure qu’en une semaine je baisse plus souvent ma culotte pour toi que tes ex le faisaient en un an. Parce qu’Elles n’avaient pas compris qu’en la mettant en cage de chasteté, Elles n’auraient plus à redouter les assauts de la petite chose insignifiante qui te sert de pénis et qu’une fois désinhibée par une libido contrôlée, ta langue pouvait être très utile à des tâches qu’Elles n’osaient pas te demander et qui rendent certaines contingences Féminines moins contraignantes lorsqu’elles sont ainsi déléguées, voire très agréables à vivre lorsqu’elles s’achèvent par un orgasme. "