Archives pour la catégorie Dialogue

Et alors ?

" Tu as une queue et alors ? Tu entends prouver quoi ? Qu’à ce titre je devrais te considérer comme étant mon roi alors qu’elle est minuscule, que je la contrôle, que jamais elle ne me baisera et que je te fais cocu comme je l’entends ?"

" Désolée, pour moi c’est juste une quéquette de petit garçon et j’aimerais que tu ne l’oublies pas ! "

Cachez ce sein

" Désolé mon amour. Je sais que je n’aurais sans doute pas dû porter cette robe à cette soirée d’hier mais après qu’il ait vu mon sein, son empressement à me séduire a fait que j’ai craqué. J’espère que personne ne s’est aperçu que je m’étais éclipsée avec un autre homme que toi. A propos de toi : comment s’est finie ta soirée ? "

Evidence ?

Les mœurs évoluant, de plus en plus de Femmes sont dominantes et n’hésitent pas à instaurer certaines règles maritales, garantissant non seulement leur liberté sexuelle mais également leur sécurité affective.

"Je crois que dans une relation de domination Féminine, la Femme a le droit intrinsèque de prendre des amants, tandis que l’homme doit rester engagé auprès d’Elle de manière exclusive"

Nouvelle jupe

"Ci-joint la photo de ma nouvelle jupe, en cuir comme tu aimes. Je sais qu’il te tarde d’embrasser mes fesses lorsque je la porterai. Moi aussi, je suis impatiente de mesurer le poids de ta soumission lorsque je sentirai la caresse de tes baisers."

"Lorsque je l’estimerai nécessaire, je me retournerai, je la soulèverai légèrement et j’en écarterai les pans pour offrir à ta langue mon intimité que tu auras su rendre humide et odorante afin que tu me donnes du plaisir tout en la nettoyant. "

"Tu sais combien il est important pour une Reine de savoir que la langue de son chevalier peut avantageusement remplacer une lingette et sa bouche servir de réceptacle à sa jouissance et je sais combien ce rôle te tient à cœur."

"J’attendrai donc de toi une toilette complète, méthodique, minutieuse. que ta langue fouille chaque repli de mes lèvres, s’insinue le plus loin possible à l’intérieur de mon vagin et bien sûr qu’elle honore mon clitoris comme si ta vie en dépendait afin que, me sentant tout à fait à l’aise, je puisse jouir sans retenue et m’épancher dans ta bouche…"

"Sans doute cette jupe servira t-elle aussi un jour à séduire de futurs amants mais ne doute pas que si je l’ai achetée c’est avant tout en pensant à toi et à l’usage que je pourrai en faire pour que tu te sentes impressionné par mon pouvoir, plus soumis, plus obéissant et totalement dévoué à ce qui fait l’essence même de ma Féminité."

Raconte moi !

"Dis moi : on dirait que tu as la quéquette toute dure. C’est ma tenue qui t’excite, le fait d’être nu devant moi, parce que j’ai gardé mes gants et que tu aimerais que je te branle ou autre chose ? Tu sais que tu dois tout dire à ta Maîtresse. Approche-toi et raconte-moi tes vilaines pensées de petit garçon !"

Chiche

"Désolé mon chéri mais tu n’aurais pas dû me provoquer en ne m’en estimant pas capable quand je t’ai dit chiche ? Du coup tu m’as bien motivée et je vais le faire tout de suite, ici, en pleine nature. Je vais offrir à notre ami ce que tu n’auras jamais : la douceur de ma bouche emprisonnant son sexe, et ce devant toi. Puisque tu m’as tendu la perche et donner toi même l’occasion de t’humilier, je veux que tu me regardes faire jusqu’au bout."